Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 00:24
Robert Redeker analyse la théorie du complot sans ménagement.  "Rien de plus dangereux que ce tour d'esprit ! On y reconnaît la logique négationniste." L'actrice Marion Cotillard est sa tête de turc. Comme tant d'autres, celle-ci a laissé entendre que les mystères concernant 9/11 ne manquaient pas. Redeker termine sans nuance "la théorie du complot est l'un des viscères réparés, renouvelés, du ventre d'où est sortie jadis la bête." La théorie du complot, simulacre de réflexion, posture agacante, récurrente, insinuante et malheureusement partagée par la majorité du monde musulman, incite parfois à élever le ton, comme le fait Robert Redeker. Dans le même ordre d' idées,  on relira l'article suivant  à propos de la position de la gauche américaine.
Partager cet article
Repost0
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 00:44
Intéressante question sous-jacente à l'article de Guy Sorman "Revoilà Attali". Peut-on appliquer avec la poigne d'un État sûr de lui des lois libérales à la manière des constructivistes comme Attali ou privilégier l'émergence des forces spontanées?
"On craindra que l’application du rapport Attali -Sarkozy , suscite des émeutes légitimes tout en laissant intacts les Himalayas fiscaux , réglementaires , bancaires hostiles au dynamisme des entrepreneurs . Craignons aussi qu’Attali nous accable de plusieurs Plans Calcul ou équivalents . Donc , pour reprendre l’aphorisme célèbre de Hayek, Attali est partisan de l’ordre décrété contre l’ordre spontané."
Partager cet article
Repost0
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 00:04
Theeconomist propose de mesurer la richesse des nations non pas sur le PIB, mais sur le PIB par habitant. Le PIB étant fonction des variations de population.... A ce classement, la France se classe 18ième. Cela n'est pas mauvais mais avouons que celle-ci pourrait faire beaucoup mieux.
De plus, l'auteur remarque que nous vivons la plus extraordinaire période d'accroissement de notre niveau de vie. Lorsque je regardais les émissions d'Arte qui m'incitaient à une profonde réflexion, il y a dix ans, lorsque je lisais le Monde Diplomatique, il me semblait que nous allions vers la période la plus noire de notre histoire avec un capitalisme des plus prédateurs que l'on nommait "néolibéralisme".
"World income per head has increased by more over the past five years than during any other period on record (see right-hand chart above). Mankind has never had it so good."
On remarquera la
note corrective concernant cette affirmation faîte par Norberg.
Partager cet article
Repost0
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 00:35

Une émission intéressante sur le principe de précaution "Répliques" du 22 mars. Selon Claude Bébéar, le principe de précaution inscrit dans notre constitution aurait fait reculer les labos de recherche qui désiraient s'implanter en France. L'émission aborde également le réchauffement climatique.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 00:58
L'Europe est le grand bénéficiaire de la mondialisation. La France n'est pas en reste. Par exemple, seulement 3.4% des emplois perdus en 2005 seraient dus à l'offshoring. La France est particulièrement forte à exporter ses services. Les politiciens européens habitués à travailler dans des systèmes corporatistes dominés par les syndicats et les politiciens n'apprécient pas le manque de contrôle que leur confère la mondialisation. "Bien que beaucoup d'Européens ne semble pas le réaliser, la mondialisation a été trés bonne pour eux- et le protectionnisme aura plus de conséquences néfastes que de points positifs. Est-ce que les politiciens seront assez francs pour le dire à leurs administrés?" 
Voici le résumé d'un article tiré du livre "Globalisation and Europe:“Globalisation and Europe: Prospering in the New Whirled Order”. By Daniel S. Hamilton and Joseph P. Quinlan"
Partager cet article
Repost0
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 00:49
Finalement je suis plutôt content du "ronron" actuel de mon blog. Celui-ci existe depuis deux ans et dépasse le cap des 100000 visiteurs. Bien sûr, en deux ans, c'est peut-être pas extraordinaire par rapport à quelques grosses cylindrées, mais je m'en fous puisque je veux rester tranquille et conserver l'anonymat. Je suis content de survivre et j'ai vu disparaître nombre de blogs amis qui manquent aujourd'hui à mes liens. Le vocable "gauche totalitaire" est fréquent sur google. Il m'amuse de considérer que la gauche si pleine de sa suffisance progressiste et radieuse est aussi la reine du totalitarisme le plus sophistiqué. Je suis assez fier de deux articles, qui continuent de rencontrer les faveurs des lecteurs sans que je comprenne comment ceux-ci font pour les trouver au fin fond de mon blog.

La machine infernale de la critique du capitalisme

Le jeu de l'équipe de France de Football est-il libéral, socialiste ou protectionniste?

Partager cet article
Repost0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 00:01
En comparant l'évolution de plusieurs villes du point de vue des impôts et des dépenses de gestion municipale en regard de leur vitalité économique, J.L.Chapman rappelle les meilleures pratiques qui font merveille à Indianapolis et Green Bay..
  • - Privilégier l'efficacité des services et la baisse des impôts
  • - S'engager à la privatisation des services
  • - Transparence
Elles sont désormais un exemple à suivre aux USA.
"In public administration, there is no connection between revenue and expenditure … there is no market price for achievements."     Von Mises
Partager cet article
Repost0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 08:50
La politique de Poutine n'est pas responsable de la croissance russe. Les droits de propriété ne sont pas respectés et les décisions de l'Etat sont arbitraires. Par manque de libéralisme, la croissance russe est fragile, devenue très dépendante du pétrole. On lira The Economist de cette semaine dans un excellent article.

"After a decade of growth, Russia is still only back to the level it reached just before the fall of the Soviet Union. And one thing is certain: it will not reach first-world prosperity, as promised by Mr Putin and Mr Medvedev, with third-world institutions. To grow further, it will need to dismantle the lawless system Mr Putin has created."
Partager cet article
Repost0
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 00:35
On lira l'article inattendu de Jean-Pierre Chevallier qui voit dans le succès d'EADS devant Boeing, un subtil jeu de stratégie qui aboutira à la vampirisation d'EADS par les Américains.
Partager cet article
Repost0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 00:19
On pourra regarder Ripostes. "Le libéralisme stop ou encore!". Le titre peut laisser entendre qu'avec Sarkozy, nous baignons déjà dans un trop-plein de libéralisme. Le principal reproche qui est adressé au libéralisme désormais est, les rémunérations disproportionnées des patrons. Cet avatar est sans doute plus le symptôme d'un capitalisme d'état se ravitaillant à l'aune des entreprises et grapillant les miettes de l'État qu'une dérive d'un soit-disant libéralisme.
Dans le registre USA, on regardera avec intérêt les deux apparitions de Guy Millière (Voir sa réaction ici et ) face à Susan Georg dans "Ce soir ou jamais" (1 et 2). On s'y amusera des prises de positions à la manière d'un libéralisme de gauche de Ted Stanger.
Partager cet article
Repost0