Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 00:33
De retour de vacances , voici deux émissions sur France-Culture qui m'ont intéressé. La première sur le libéralisme de gauche avec Pascal Salin (Du Grain à Moudre) et cette analyse de la guerre d'Irak par le stratège Gérard Chaliand dans l'émission à Voix nue, sachant que les cinq émissions sont intéressantes.
Partager cet article
Repost0
4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 04:15
Selon David Evans, le réchauffement climatique, contrairement à ce que l'on pouvait penser ces dernières années, n'est pas dû au CO2. Les dernières données scientifiques l'attestent (08/07). En créant ce message, je me demande si je ne suis pas à côté de la plaque, à être toujours sceptique sur cette question. Je suis la risée de mes proches, je ferme ma gueule en société. Goucho me raille en permanence. "Il y a toujours des imbéciles qui nient l'évidence" dit-il.
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 14:02
Trop de locataires bénéficient de prestations sociales sans y avoir droit s'insurge un membre du parti socialiste... genevois. Ceci ne se passe pas en France mais à Genève. Voir cet article de la Tribune de Genève. 
Partager cet article
Repost0
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 21:23
J'ai assisté médusé dimanche soir sur France5 à la description de l'empoisonnement du Rhône par l'entreprise Plafora. Je me suis rappelé que parfois on disait que la France riche de son capitalisme d'Etat était un pays socialiste qui avait réussi. La métaphore est exagérée sans doute. Mais du point de vue de la pollution, nous sommes assez bien placés.
Partager cet article
Repost0
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 02:20
Il est intéressant de suivre la campagne électorale américaine. Les théories de Ron Paul sont un véritable bréviaire du petit libertarien. Sauf sur l'immigration où Ron Paul adopte une position très peu cosmopolite et sur l'avortement où la position est classiquement républicaine.
Ce dernier débat, le 29 novembre, entre les républicains a vu un Ron Paul en difficulté et très peu sollicité si ce n'est par des questions pièges. Du style : Complotez-vous contre la souveraineté de notre pays?, condamnez-vous l'avortement?
Allez-vous vous présenter en indépendant? L'échange a été vif avec McCain concernant la différence significative selon Paul entre isolationisme et non interventionisme. Le non interventionisme de Ron Paul n'implique aucune intrusion militaire dans d'autres pays. Seul le libre-échange est la pierre de touche de la solidarité entre les peuples. En ce sens, les accents de Ron Paul me rappelle
ceux de Bastiat qui critiquait la colonisation algérienne au XIXème siècle.
Il veut éviter toute dépense inutile à la manière de "Ce qui se voit et ce qui ne se voit pas!". Il est un minarchiste qui tend à diminuer l'influence de l'Etat. Il refuse les grandes machineries gouvernementales type Union Européenne. Suivant l'Ecole autrichienne de Mises et Hayek, il veut éviter toute production de monnaie... Ainsi, son "pseudo-pacifisme" libertarien n'est pas une pseudo-complicité avec les ennemis de la liberté comme le lui reproche les néoconservateurs, il est plutot un retour aux sources du libéralisme.
Ainsi Docteur Paul comme l'appelle parfois avec ambiguité CNN après un début difficile ne s'est pas trop mal sorti de ce débat particulièrement piégé. Il est resté fair-play: On le voit ici interviewé par CNN à propos de la manière peu courtoise dont il a été traité au cours du débat. Les sondages d'après débat restent très ambigus. Le vote sur le site de CNN, une fois de plus, accorde une large majorité à Paul. Néanmoins, les libertariens s'expriment très largement par le Web. De plus, on peut supposer que nombre de démocrates appréciant Paul viennent brouiller les cartes dans ce jeu là. Ce sondage est à mettre en balance avec celui-ci affichant l'état de l'opinion en temps réel. On voit que Huckabee aurait marqué le plus de points.
Voici ici toute l'intervention de Ron Paul et les statistiques du débat.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 19:46
Chavez entraine son pays dans la pauvreté. On trouvera toujours nombre de rêveurs pour croire en son aura comme la dernière illusion d'une révolution socialiste possible. Celle-là se contente de peu, cette fois pas de plan quinquenal emphatique. Seulement une main mise sur le pétrole qui permet de cacher le déperissement de toutes les structures vaillantes de la société. Le pays serait exsangue s'il n'y avait ce pétrole pour cacher la descente en enfer à travers une apparente redistribution. L'insécurité progresse, et toutes les maffias du monde pourront bientôt se ressourcer auprès de la plaque tournante de Caracas. Dans quelques années, le plus tôt possible, quand le masque sera tombé, nous pourrons revoir l'altercation du roi d'Espagne comme un haut fait de résistance à un socialisme pailleté de pétro-dollars qui réussit systématiquement l'exploit de passer par les urnes. On aura découvert à ce moment là, la supercherie: un contrôle des votes qui fait que les citoyens votent pour ne pas avoir d'ennui. Daniel, notre blogger préféré à Caracas, peut toujours s'enflammer, comme avant chaque élection. Nous pouvons craindre que les résultats ne soient pas proportionnels à l'ampleur de la contestation.
L'émission, "Ce soir ou jamais" sur FR3, ne nous aura pas éclairé. Peu de faits côté sceptiques, des émotions et une bonne vieille litanie style Monde Diplomatique, côté partisans.
Il est de notoriété de dire que le coup d'état de Chavez  succédait à une période de néolibéralisme effréné qui avait entraîné le pays dans la crise. C'est tout le contraire, selon Norberg, l'Etat avait commencé à anormalement grossir bien avant Chavez. Le néolibéralisme n'a jamais existé au Vénézuela, seulement son épouvantail.
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 14:25
Surprise de François Fillon lors d'un discours dans une école de commerce en Suède, celui-ci a mentionné le livre de Johan Norberg. Voici la première réaction de l'intéressé ici. Auparavant, dans son blog, Fillon n'avait jamais fait mention de Norberg. 
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 08:01
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 00:31
Il est fascinant d'écouter le libertarien Ron Paul prôner le libre-échange et un libéralisme débridé. L'Etat et ses impôts réduits au minimum, la CIA fermée... Sa croisade anti-guerre séduit une partie de la jeunesse mais elle le fera sûrement plafonner dans les sondages car elle semble risquée. Il est opposé à la peine de mort. Il reste pourtant contre la légalisation de l'avortement. Dans la tradition républicaine. Voir le quizz résumant les différentes positions des candidats. Voir le blog de son soutien en France: http://ronpaulfr.blogspot.com/.



Il a surtout une vision cohérente d'une politique étrangère américaine non interventionniste. Ron Paul refuse que l'Amérique soit le gendarme du monde. Il regrette que Bush ait renoncé à cette posture contrairement à ce qu'il avait affirmé pendant sa campagne. Cette tendance, si elle influençait dans les années à venir la politique américaine, ferait sans doute très peur aux Européens. Les partisans du candidat libertarien ne mâchent pas leurs mots envers le capitalisme d'état version pseudo-guerre contre la terreur.  Exemple: Ron Paul vs. the Neocon Cowards
"Our "War on Terror" has absolutely nothing to do with "terrorists." It has absolutely nothing to do with preventing another 9/11. (The proof? The neo-cowards’ refusal to secure our wide-open borders, due to their love affair with slave labor.) It has nothing to do with a "Clash of Civilizations."
It has everything to do with making money. Lots and lots of money. (And let’s never forget: There’s oil in them-thar hills!)"  Alors que plus raisonnablement, le journal theeconomist soutient qu'un départ rapide des troupes américaines d'Iraq ne serait pas une bonne chose.
Ron Paul innove à travers le net. Il a obtenu depuis le 5.11 plus d'argent que le sénateur McCain pour financer sa campagne. Celle-ci est chaleureuse et bon enfant. Il n'hésite pas à mener un débat dans la chambre d'un étudiant et discute sans ambages avec ses supporters. Ses apparitions publiques télévisuelles marchent fort bien. Vidéo.Ron Paul est supporté par exemple par Liv, qui se déclare Ron Paul Girl et qui distille son soutien à travers des vidéos parodiques. Malgré ses excellents résultats, Ron Paul n'apparaît toujours pas dans les sondages. Effet déformant du web où il a beaucoup de fans? Ostracisme des médias?
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 00:31
Il va de soi que Gauche Totalitaire se délecte du dernier livre de Bernard-Henri Lévy. Celui-ci prendrait-il un peu de l'espace vacant laissé par Jean-François Revel et sa grande parade? On ne s'en plaindra pas. D'ailleurs c'est plus son boulot que celui du crédule libéral que je suis, travailleur laborieux dans une world wide company qui, quand il prendra trop de temps à rédiger ces arti-clous, anonymes bouteilles à la mer, se fera remonter les bretelles par son manager pour baisse de productivité. On lira  ceci par exemple sur le blog Autour de la liberté et on verra la vidéo sur le blog d'Edouard Fillias.
Partager cet article
Repost0