Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

6 février 2006 1 06 /02 /février /2006 21:00
Dominique de Villepin prend un risque en tirant sans l'avouer la leçon des émeutes de banlieues (Voir graphique) . Il a le soutien indirect de Liberté-Chérie qui propose une initiative pédagogique et intéressante. Le CPE est une goutte d'eau dans un océan, mais il va dans le bon sens. Côté gauche, on reste conservateur s'opposant avec véhémence comme il y a dix ans au CIP de Balladur. On préfère les grands projets industriels décidés par l'état et les emplois subventionnés. Ségolène Royal applaudit la politique de services publics de Blair mais rejette le CPE alors qu'en Angleterre dans certains secteurs, on peut changer d'emploi comme de chemise. Les syndicats sont vexés de n'avoir pas été consultés. Pour Valeurs Actuelles, cette fois, cela devrait passer. Croisons les doigts!
"Ainsi, c’est à l’extrême gauche qu’on trouve la plus forte proportion de Français acquis à l’utilité du CPE : 89 % de ceux qui se reconnaissent dans cette frange de l’opinion, contre 69 %, par exemple, au Front national ! Même surprise quand on interroge les jeunes, premiers concernés par la mesure : 80 % des moins de 24 ans et 85 % des étudiants comptent sur lui pour acquérir une “première expérience professionnelle”, les 40-49 ans étant les moins enthousiastes (69 % d’opinions favorables, tout de même)..."

Partager cet article
Repost0
5 février 2006 7 05 /02 /février /2006 00:01
Partager cet article
Repost0
3 février 2006 5 03 /02 /février /2006 00:01
Première manière de voir le monde
Pour Goucho, les choses sont claires, le capitalisme permet aux riches d'être plus riches et aux pauvres d''être plus pauvres. Les conclusions de l'observatoire des inégalités sont les suivantes :
"La France se situe parmi les pays qui disposent de la longévité la plus élevée avec 79,3 ans en 2001. Dans presque tous les pays développés elle augmente assez nettement... ’L'espérance de vie décroît dans de nombreux pays africains, parfois de manière spectaculaire : -2,2 ans en Afrique du Sud entre 2000 et 2001."



Seconde Manière de voir le monde
Pour le libéral crédule, le capitalisme est la seule voie possible et les recettes qui fonctionnent dans les pays riches doivent être appliquées aux pays pauvres. Pour Philip Stevens, il est criminel de lutter contre le libre échange car on détruit la chance de millions de personnes de vivre plus longtemps en meilleure santé.




 Ainsi les mêmes chiffres ne conduisent pas aux mêmes insinuations ou aux mêmes affirmations.
Partager cet article
Repost0
2 février 2006 4 02 /02 /février /2006 00:01
Aujourd'hui une nouvelle grève absurde en France! Travaillant dans une multinationale à Genève, nous sommes nombreux définitivement établis en Suisse (c'est mon cas) ou frontaliers. Nous voyons grâce à la simple distance que nous impose la frontière s'égosiller notre pays dans son petit bocal. "Mieux vaut en rire!" C'est l'expression qu'a employé ce matin, notre client français lorsque nous lui avons annonçé que le vol Paris - Genève était annulé et que notre consultant parisien ne pourrait honorer son rendez-vous. Pendant que les transports sont en grève à Paris, des milliers de français à l'étranger, désenchantés, haussent les épaules. Les Suisses restent discrets, nous autres Français, cœur blessé, sommes les plus prompts à la critique. A côté de moi, mon pote Philippe me raconte le débat d'avant-hier lundi à la télévision à propos du Contrat Première Embauche. Philippe est marseillais. Il a fait ses études en Angleterre et a décroché son premier job en Irlande.  Il est révolté par les inanités proférées au cours de cette émission "pour critiquer un truc aussi con et évident" que le Contrat Première Embauche. Avec son cursus, il n'est pas étonnant que la France ressemble de plus en plus pour lui à la planète Mars. "Je ne me vois pas retourner un jour en France" dit-il parfois. Ce week-end, il va se promener en Angleterre pour faire du repérage avec sa fiancée anglaise afin de trouver un bel endroit pour faire la fête le jour de son mariage. Il n'a plus qu'un fil ténu qui le relie à son pays, c'est sa passion pour l'Olympique de Marseille.
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2006 2 31 /01 /janvier /2006 11:59
Le Chili
Les deux articles ci-dessous ont battus tous les records de lecture ce mois-ci avec les 59 mensonges de Michael Moore

Chili: le programme de Michelle Bachelet

Le programme de Sebastián Piñera face à Michelle Bachelet: un programme d'essence libérale.

Le Venezuela

Le bilan de la politique de Chavez au Venezuela ou la mise au pas graduelle d'un pays

Le Monde Diplomatique et le Venezuela

Le viaduc entre Caracas et l'aéroport

Le soutien de Harry Belafonte à Chavez

La double personnalité de Chavez

Les fantasmes révolutionnaires de Chavez

La "démocratie" au quotidien au Venezuela

Les dérives de Hugo Chavez contées par Alexandre Adler et le romantisme de Daniel Mermet

International

La politique de Bush selon Millière

59 mensonges de Michael Moore dans Fahrenheit 9/11

Les punitions carcérales et l'insécurité aux USA

L'Inde et le libre échange

Les libertés dans le monde sont en progression

Une animation pour expliquer le libéralisme

Le capitalisme français est sans doute le plus antisocial des capitalismes européens

Le retard de la France par rapport aux US

Chirac n'est pas un mauvais président de gauche

A propos de la politique de la gauche en 1981... Quelques citations de Michel Rocard

Le livre de Rocard "Si la gauche savait" nous montre pourquoi le Parti Socialiste reste toujours aussi rétrograde, différent des partis social-démocrates européens

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2006 2 31 /01 /janvier /2006 00:01
En complément des envolées lyriques du Monde diplomatique sur le Venezuela affichées il y a quelques jours, j'ai publié sur le site de Catallaxia un article écrit sous le regard furieux de Goucho ("Goucho rime avec Hugo") qui considère, sans rire, la politique du Venezuela comme les prémices de la troisième voie, celle du socialisme du XXIème siècle. En voici l'introduction:
"Chavez est au pouvoir au Venezuela depuis sept ans. Malgré la manne pétrolière, l’économie stagne. L’insécurité augmente rendant les plus pauvres plus vulnérables encore. La plupart des libertés sont en régression. La seule chose qui ne faiblit pas, c’est le bruit que fait Chavez sur la scène internationale et le soutien inconsidéré de ses admirateurs."
Lire la suite... Voici les principales références employées par cet article.
Le Blog de Daniel pointant quotidiennement sur de nombreux articles internationaux comme le New York Times et sur nombre de blogs: http://daniel-venezuela.blogspot.com/

tropicalfascism: http://tropicalfascism.blogspot.com/
oilwars: http://oilwars.blogspot.com/2005/09/critical-point-and-its-aftermath.html
salon.com: http://blogs.salon.com/0001330/categories/venezuela/2006/01/16.html#a2693
Le rapport concernant les droits de l'homme: http://hrw.org/english/docs/2006/01/18/venezu12258.htm
Le rapport annuel de Index of Economic Freedom:
http://www.heritage.org/research/features/index/country.cfm?id=Venezuela
Le monde diplomatique: www.monde-diplomatique.fr/index/pays/venezuela
San Francisco Chronicle: http://www.independent.org/newsroom/article.asp?id=1350
Divers statistiques: http://www.nationmaster.com/graph-T/lif_hap_lev_ver_hap

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2006 7 29 /01 /janvier /2006 00:00
Le tableau ci-dessous semble montrer que le rapport du SMIC au salaire moyen n'est pas le facteur principal influençant le chômage. A moins qu'il n'y ait que des pays très libéraux comme l'Australie et la Nouvelle-Zélande qui puissent se permettre de hauts niveaux de salaire minimum sans dégréver le chômage. (Notons que nombre d'analystes contestent la pertinence du taux de chômage de la Suède.)  Pour la France, la baisse du SMIC ou des mesures aux effets similaires permettrait de réactiver l'ascenseur social -je pense aux banlieues françaises- et de diminuer ce que Goucho nomme la précarité c'est à dire le travail temporaire ou le Contrat à Durée Déterminée.
Pays SMIC en %Salaire Moyen Chômage%
Sweden 60-72 5.6 - 12.1
Australia 59 5.1
France 57 10.1
New Zealand 54 4.2
Ireland 52 4.3
Belgium 49 12
UK 43 4.8
Canada 40 7
Japan  34 4.7
USA 32 5.5

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2006 6 28 /01 /janvier /2006 19:48
Un petit jeu pour ce samedi soir: en lançant "Tiananmen" sur google, on obtient ceci. Si on choisit le chinois, on obtient tout autre chose (Référence Johan Norberg). Malheureusement, il n'y a pas de "bug" informatique dans cette mouture chinoise de google.
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2006 6 28 /01 /janvier /2006 01:00
Un article de Jacques Garello  paru dans le cercle des libéraux évoque les causes essentielles du chômage. En voici une représentation visuelle grâce à un diagramme en arêtes de poisson. Diagramme cause-effet pour le chômageL'analyse de Pareto ou la loi des 80/20 considère que 20% des causes sont responsables de 80% des effets. Ce constat fait, il reste aux politiques de choisir de s'attaquer à l'une ou l'autre de ces causes et d'en mesurer les effets quelque temps après. Les causes essentielles pour Garello sont "le coût prohibitif de la main-d'oeuvre dû aux charges sociales, l'impossibilité de licencier quand l'activité de l'entreprise l'exige. La lutte contre le chômage a déjà été expérimentée maintes fois et certaines mesures ont produit des effets dans nombre de pays. Reste à mettre d'accord tout le monde. Il semble qu'en France, le consensus se limite à ne jamais rien tenter qui soit efficace.
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2006 5 27 /01 /janvier /2006 12:42
En écoutant ce matin 27 janvier, les matins de France-culture, j'ajouterais un quatrième symptôme correspondant aux maux du capitalisme français (voir article : Le capitalisme français est sans doute le plus antisocial des capitalismes européens). Le risque zéro. Les patrons français ne prennent aucun risque et semblent exclure du moindre entretien d'embauche les jeunes des banlieues. C'est ce que le film de Yamina Benguigui "Plafond de verre" semble montrer. Ces jeunes gens compétents et riches en diplômes ne peuvent pas être embauchés, ils ne sont pas convoqués aux entretiens. Ainsi la rigidité de l'emploi en France aurait pour conséquence indirecte : la discrimination et le blocage à la base de l'ascenseur social pour ceux qui le méritent. Dans le vif du sujet, Philippe Robert sur le Blog Liberté-Avenir exprime son espoir de voir évoluer le MEDEF grâce à Laurence Parisot. Il a raison. Pour un libéral en France, c'est si rare d'avoir chaud au coeur, on se fera un petit plaisir en écoutant ce discours de Laurence Parisot (Voir vidéo.) "L'entreprise, c'est la vie!"
Partager cet article
Repost0