Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

25 novembre 2005 5 25 /11 /novembre /2005 00:24
La France joue à contre-temps en refusant les négociations à l'OMC. Les alliances se feront sans elle. Elle ternit son image. Elle aide à maintenir des concurrents de moindre efficacité. "L'affaire est encore plus désastreuse car elle va à l'encontre des intérêts bien compris de l'agriculture française. Parce que ses agriculteurs sont parmi les plus efficients en Europe, la France a intérêt à une réduction plus importante des subventions que celle annoncée par Peter Mandelson. ." Lire cet article paru dans les échos. La France reine du protectionisme!

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2005 4 24 /11 /novembre /2005 00:28
Dans son dernier livre (le premier décrivait le double langage de Tarik Ramadan)  "La tentation obscurantiste", Caroline Fourest décrit les alliances contre-nature de la gauche et des islamistes. La description du racisme anti-maghrébin dérive vers la description d'une gangréne anticoloniale. La laïcité, les mouvements de libération des femmes, camoufleraient une islamophobie rampante. Les islamo-gauchistes, les altermondialistes avec le Monde Diplomatique, sont prompts à traiter la moindre critique de dérive islamophobe.
A propos des violences urbaines, on confond souvent le débat social et le débat sur l'immigration. En demandant à des Imams de siffler la fin de la récréation avec une Fatwa, Sarkozy mélange question sociale et religion. Après ces violences, politique de la terre brûlée, les Imams se feront un plaisir de remplacer les assistantes sociales dans les quartiers.

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2005 4 24 /11 /novembre /2005 00:03
Deux interventions sur BFM (Les syndicats en France) et France-culture (Privatiser la SNCF) de l'association Liberté-Chérie. Un discours si peu souvent entendu...
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2005 3 23 /11 /novembre /2005 11:13
Il est toujours intéressant d'analyser  le regard que la presse étrangère porte sur nous. On trouvera un bon résumé dans les deux courts articles suivants parus dans la tribune de Genève du 23/11. Des millions de français otages  des rivalités syndicales et Grève à la SNCF: un conflit caricatural.
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2005 3 23 /11 /novembre /2005 00:00
Dans la perspective de 2007, les libéraux seront partagés. Il y aura les jusqu'au boutistes qui voudront faire sauter le système et voteront Le Pen voire méme Besancenot; les raisonnables qui voteront par exemple Sarkozy ou même Kouchner et les absentionnistes qui ne pourront faire le choix entre toutes les impasses.... Premières étincelles avec cet éditorial du 19/11 de action-libérale écrit par Claude Lamirand (disparu de la liste des articles depuis l'annonce de recrutement au parti libéral). On rapprochera ce soutien de cette lettre de 2004 : "voter Le Pen n'est pas voter Hitler", appelant sans succés Millière ä soutenir Le Pen. On relira la lettre d'engagement pour Le Pen d'Alain Dumait en 2002. Du Riffifi en perspective. Nous aurons tout le temps d'ici 2007 de parler de cette perspective abyssale: Peut-on être libéral et soutenir Le Pen? Pour Goucho qui n'en manque pas une, le libéralisme est un avatar du fascisme. Seul le socialisme...
Partager cet article
Repost0
22 novembre 2005 2 22 /11 /novembre /2005 00:00
Il faut expliquer sans relâche ce qui aujourd'hui paraît l'évidence même. Les Français en ont d'autant plus besoin que la dette du pays est phénoménale et que les soit-disant "services publics" sont d'un mépris sans nom pour leurs usagers. Il faudra privatiser la SNCF.
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2005 7 20 /11 /novembre /2005 00:00
On lira cet article de Cécile Philippe: Limiter les importations chinoises : une non-solution contre le chômage. On mesurera ainsi les effets de bord négatifs des mesures protectionnistes. Il semblerait que l'invocation de la fatalité et de l'horreur économique du capitalisme soient des litanies que nous n'avons pas fini d'entendre. La frilosité des pays européens devant une "menace" depuis si  longtemps prévisible n'est pas à leur honneur.
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2005 6 19 /11 /novembre /2005 20:48
Millière après quelques jours de silence, a fini par parler. Nombre de ces articles sont pessimistes sur la France et en particulier sur l'influence dangereuse des islamistes. Cette fois, il pense que ceux-ci n'étaient pas de la partie et que la révolte nihiliste des banlieues reléve pour le moment du modèle du rapeur américain pétri de haine... Il remarque le peu d'actions de Sarkozy au cours de ses trois dernières années et il en appelle au libre-échange pour donner à tous du travail.
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2005 6 19 /11 /novembre /2005 00:00
Quelle drôle d'idée de vouloir autoritairement taxer les profits des entreprises liées au pétrole... On lira un nouvel article traitant de ce sujet sur le site de l'institut molinari...
La taxation des profits n’est pas seulement surprenante, elle est aussi inefficace économiquement.
Les profits résultent aussi du fait que certains entrepreneurs ont réussi mieux que d’autres à anticiper la demande des consommateurs...
Une baisse spectaculaire du prix est possible immédiatement si les gouvernements ne tardent pas à renoncer à ces taxations.
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2005 5 18 /11 /novembre /2005 00:00
Joseph Stiglitz prix nobel d'économie a écrit "la grande désillusion". Livre passionnant qui démonte les actions du FMI et de la Banque Mondiale. Ce livre semble au premier abord, donner de l'eau au moulin des antimondialistes. On peut sans doute lui attribuer nombre de conversions au mouvement antimondialiste. Les dirigeants d'ATTAC, après avoir courtisé Tobin sans succès, s'intéressent de près à Stiglitz et semblent avoir trouver une justification théorique à leurs abnégations. Néanmoins, dans son livre Stiglitz décrit avec enthousiasme son attachement au libre-échange tout en étant pour un contrôle équilibré du marché par l'état. De plus, il est salutaire de rappeler que le FMI et la banque mondiale ne sont pas à l'origine des institutions libérales. Elles sont même plutôt keynesiennes. Il est drôle de les voir aujourd'hui fustigées par les antimondialistes comme le principal fleuron de l'ultra-libéralisme. Grâce à la plume de Stiglitz, on voit tout à fait ces bons fonctionnaires internationaux en costume, peu responsables, demander l'application d'une doctrine taillée dans le béton, ne souffrant aucune déviance (façonnée peut-être dans les premières ébauches d'expériences libérales) sous la houlette de leur directeur, le Français Michel Camdessus entre 1987 et 2000.
Partager cet article
Repost0